Un tiers-lieu peut se définir comme une dynamique de rencontres et d’échanges à vocation plurielle, où s’entrecroisent des pratiques sociales et conviviales, professionnelles, créatives et récréatives.
On compte aujourd’hui en France des centaines de tiers-lieux révélant un mouvement de décloisonnement des sphères professionnelles et privées ainsi que de nouvelles façons de vivre la ville et ses espaces. On y découvre des pratiques innovantes et expérimentales du mieux vivre ensemble.

Le territoire arlésien compte déjà plusieurs initiatives de ce type : par exemple, les plateformes Archeomed ou La Fabrique dédiées aux professionnels respectivement de la culture et des patrimoines et de l’entreprenariat solidaire ; le café associatif L’Odyssette qui propose des conférences et ateliers dans un cadre convivial ; POP (Plateforme Ouverte au Public) qui a pour ambition de développer « l’écocitoyenneté désirable et rentable ».

Et d’autres encore.

Fermer le menu